Qui sommes-nous ?

Notre histoire

Nos débuts
______

Le mouvement associatif francilien en faveur de l’environnement s’est développé à partir des années 1970, au cours des «Trente Glorieuses». La densification urbaine, l’extension des autoroutes et voies à grande circulation ainsi que le développement des nuisances conduisent certains citoyens à prendre conscience des inconvénients du «progrès»

A Paris, le projet de voie express rive gauche cristallise cette inquiétude. Alors se crée, sous l’impulsion d’un conseiller d’État, Louis Fougère et d’un médecin, Anne-Marie Picard, l’Association pour la défense et l’embellissement du site de Notre-Dame. Autour de ce noyau un regroupement informel s’opère entre plusieurs dizaines de comités locaux : le Bureau de liaison des associations de défense de l’environnement de Paris et de la région parisienne.

 

Début 1974, le Bureau de liaison présente un programme et interroge les candidats à la présidence (Valery Giscard d’Estaing, François Mitterrand, René Dumont, etc.). Leurs représentants sont là et, pour la première fois à Paris, les questions touchant au développement excessif de l’agglomération et à son cortège de nuisances sont posées directement par les citoyens.

Premiers succès

 

Premier succès. Les propositions élaborées par les 60 associations membres du Bureau de liaison inspirent le programme «environnement» de Giscard d’Estaing, alors Président de la République. La pression associative entraîne l’adoption de la loi de protection de la nature (1976) et la création d’un grand ministère regroupant les services de l’équipement et ceux de l’environnement (1978).

 

 

 

Notre histoire

 

Maturité. Au cours des années 1980, le Bureau de liaison se structure et se rapproche de fédérations défendant le patrimoine, le cadre de vie, les transports en commun, l’écologie générale. Le Bureau de liaison se transforme en association déclarée, lance le bulletin «Liaison» et obtient l’agrément préfectoral. En 1993 le Bureau de liaison devient «Ile-de-France Environnement» (IDFE) qui adhère à la fédération nationale France Nature Environnement (FNE). Le mouvement regroupe à cette époque 200 associations. Ses représentants participent activement à l’élaboration du Schéma Directeur de la Région Ile-de-France, le SDRIF.

 

 

 

groupe FNE

 

L’association poursuit depuis ses missions de plaidoyer et de défense de l’environnement. Elle a mené des grandes actions en participant à la COP 21 en 2015 par exemple, dans le cadre de sa réflexion sur l’amélioration de la qualité de la vie dans la région capitale. En 2018, FNE Ile-de-France a participé à l’élaboration du Schéma de cohérence territoriale (SCoT) de la Métropole du Grand Paris. Plus récemment, elle a mené des campagnes d’ampleur telles que la campagne #Laissebéton, une campagne de sensibilisation contre l’urbanisation des terres agricoles, naturelles et forestières et d’interpellation des candidats aux législatives. Notre association est de nouveau impliquée dans la révision du SDRIF-E en cours.

visuel