En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies

STOP AU SACCAGE DU BOIS A TAVERNY

Communiqué de presse

_____

­

Changeons d’Ere à Taverny, Les Amis des Cèdres de Saint-Leu
et Val d’Oise Environnement appellent à un arrêt immédiat de la destruction des arbres pour aménager le rond-point du centre commercial de Taverny et de la future piscine.

Le défrichement sur la commune de Taverny a débuté le lundi 22 février aboutissant à la destruction de 550 m² d’espaces boisés qui appartenaient auparavant à l'Agence des Espaces Verts ayant ainsi un statut classé. Ceci pour construire le nouveau rond-point destiné à desservir le centre commercial et le futur centre aquatique à Saint-Leu La Foret porté par la Communauté d'Agglomération du Val Parisis, et soutenu par les communes de Taverny et de St Leu la Foret. Les contribuables du département du Val d'Oise et de la commune de Taverny financent ce rond-point avec Auchan.

De nouveau à Taverny des espaces boisés sont détruits pour le tout automobile et la grande distribution. Pourtant, il est possible et indispensable d'aménager autrement en respectant l'environnement.

Ce projet de rond-point à 3,12 millions d’euros avait fait l’objet d’une enquête publique en plein été 2019. Le dossier de l’enquête publique justifiait alors ce rond-point en grande partie pour le centre commercial. Depuis il est apparu que ce rond-point s’inscrit dans un vaste projet d’aménagement urbain qui comprend la piscine prévue à Saint-Leu-la-Forêt, ses accès et ses parkings.

Ce « centre aquatique olympique intercommunal », projet pharaonique annoncé déjà à 38 millions d’euros a nécessité une enquête publique en septembre 2020 pour modifier le PLU de Saint-Leu- La Forêt. Le rapport de la Mission Régionale de l’Autorité Environnementale a soulevé de nombreux points dont la mauvaise compensation des destructions d’arbres. Une seule et même parcelle sert à « compenser » deux destructions différentes d’espaces boisés classés, ce qui n’est pas régulier.

Par ailleurs, ce projet nécessite la destruction des deux piscines (Taverny et Saint-Leu) et une importante artificialisation des sols. Aucune étude rendue publique n'a démontré l'intérêt du choix de la nouvelle piscine et la pertinence pour le bassin de population.

Alors que Val d’Oise Environnement avait déposé un recours contre l’arrêté de défrichement de ces espaces boisés, les travaux ont débuté avant le jugement illustrant un passage en force du département du Val d'Oise et de la mairie de Taverny. Notons que la mairie de Taverny communique abondamment sur les « mini-forêts » tout en portant atteinte aux espaces boisés de la commune.

Stoppons l'artificialisation des sols !
Respectons nos arbres !
Mobilisons-nous !

Rendez-vous le samedi 27 février à 15h devant le parking d’Auchan côté bois

CONTACTS :
Thomas COTTINET 06 85 43 90 17 Changeons d’Ère à Taverny – Amine KAGHAD 06 74 40 46 29 Les
Amis des Cèdres de Saint-Leu-la-Forêt – FABRICE 06 18 39 71 83 Val d’Oise Environnement



Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter