En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies

Contactez-nous
RSS
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

La production d’électricité en Île-de-France couvre 5 % des besoins de la région. C’est dire l’importance du réseau de transport d’électricité, thème qui a fait l’objet de notre visite des infrastructures RTE, le 10 octobre dernier.

 

Le poste de transformation électrique 400 kV/225 kV, baptisé « Poste Yvelines », est un maillon de la grande boucle énergétique qui ceinture Paris et assure son alimentation électrique.

L’augmentation prévisible de la demande énergétique liée à la réalisation des projets du Grand Paris et à une mobilité différente implique une vigilance accrue sur la robustesse des réseaux.

Énergie durable, renouvelable, située dans des strates profondes du Bassin parisien, le Dogger, la chaleur de l’eau des nappes profondes permettrait de fournir de la chaleur à tout un quartier de la ville de Dammarie-les-Lys, près de Melun. Mais sa récupération demande une grande technicité et sa mise en œuvre est onéreuse. La visite du site d’Engie Réseaux et sa filiale Geodalys organisée par l’ADEME-Ile-de-France a été très riche en enseignements et a facilité la compréhension des travaux de forages.

Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com