En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies

Contactez-nous
RSS
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

COMMUNIQUÉ
14 Mars 2018

 

Alors que les Régions dont la Région Ile-de-France sont en train d’élaborer leurs plans régionaux de prévention et de gestion des déchets (PRPGD), de nombreux opérateurs de déchets profitent de la période actuelle pour créer ou étendre des incinérateurs et des installations de stockage de déchets.

Les associations du mouvement France Nature Environnement s'inquiètent de cette situation qui met en péril les démarches territoriales d’économie circulaire. Elles demandent à ce que tous les projets en cours d’instruction soient gelés en attendant l’adoption des nouveaux plans.

Télécharger la Lettre ouverte à Nicolas Hulot, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire.

En mars 2017, le tribunal administratif de Paris a annulé le PREDEC mettant fin au moratoire de trois ans pour la Seine-et-Marne*.

 

Le Plan de prévention et de gestion des déchets de chantier issus chantiers du bâtiment et des travaux publics (PREDEC) a été voté à l’unanimité par les élus du conseil régional Île-de-France le 18 juin 2015.

Ce PREDEC sur lequel la fédération seine-et-marnaise avait émis des réserves était, malgré tout, une avancée.

Ce plan était indispensable pour anticiper le traitement des 43 millions de tonnes de déchets qui seront générées par les travaux du Grand Paris jusqu’en 2026.

Il pouvait favoriser l’émergence de filières et d’une économie circulaire locale et contribuer à développer le recyclage des matériaux.

Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com