En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies

Biodiversité
PNR de la Brie et des deux Morin : le dossier enfin relancé par la Région ?
______

Les personnes qui assistaient à la réunion, le 26 février dernier, du syndicat mixte d'étude et de préfiguration (SMEP) du parc naturel régional (PNR) Brie et deux Morin en ont été pour leurs frais : le dossier du projet de parc n'avait toujours pas été transmis au préfet de Région ! C'est le Conseil local de développement (CLD)* réuni le 16 mars qui a eu la primeur de l'information selon laquelle cela venait enfin d'être fait par la Région.

885 1Par sa délibération du 20 avril 2017, le SMEP répondait à l'avis d'opportunité rendu par le préfet de Région en novembre 2014 et affirmait son engagement, axé sur cinq orientations prioritaires, à poursuivre le projet de PNR. Il répondait aux réserves émises par l’État en redéfinissant le périmètre d'étude à 83 communes et en apportant des propositions précises aux questions soulevées.

L'ambition d'un territoire d'être « Une campagne remarquable en région capitale »

C'est avec stupeur que l'on apprenait, le 2 octobre 2017, que le dossier n'avait pas été transmis, comme attendu, par la Région Île-de-France au préfet de Région. Un courrier adressé immédiatement à la présidente de la Région Île-de France par le CLD lui exprimait son attachement à voir aboutir ce projet et lui demandait de poursuivre sans délai la procédure de création du PNR.

L'article additionnel 4 ajouté à la délibération du 23 novembre 2017 concernant les contrats de PNR nous informe que le Conseil régional Île-de France « soutient le projet de création du Parc naturel régional de la Brie et des Deux Morin et s’engage à accompagner les actions du syndicat mixte d’études et de préfiguration ».

Alors que l'on notait par ailleurs avec intérêt le lancement en 2017 d'une « nouvelle politique régionale pour le patrimoine » visant notamment la sauvegarde et la valorisation du patrimoine local, cela va cependant bientôt faire un an que le dossier est en dormance, et que nous n'avons pas connaissance des raisons du blocage. Il y a de quoi s'interroger quand on sait que, pendant longtemps, la Région a plutôt été un acteur moteur dans ce projet alors que l'on constatait une certaine réticence et frilosité des élus locaux !

Les associations qui réclament le statut de PNR pour les pays des Morin depuis 1993 sont persuadées que la concrétisation de ce cinquième PNR francilien, qui fait plus que jamais défaut à l'Île-de-France pour compléter sa couronne de parcs naturels, est indispensable non seulement pour les Seine-et-Marnais mais aussi tous les Franciliens. Avec les habitants du territoire - notamment ceux impliqués au sein du Conseil local de développement - elles espèrent que la Région va désormais s'empresser et s'impliquer pour défendre ce projet de territoire.

L'agenda prévisionnel annoncé par le SMEP en 2017 et d'ores et déjà bien compromis :
Fin 2017 : Avis d'opportunité du Ministère de l'Environnement
2018
 : Rédaction de la charte. L'objectif est d'être en mesure d'arrêter le projet en septembre 2018 pour le transmettre au Ministère de l'Environnement et autres instances
2019
 : Saisie de l'Autorité Environnementale, enquête publique
Fin 2020
 : Approbation de la charte par les collectivités, création du syndicat de gestion.

 

Jane BUISSON
Présidente de Nature Environnement Mortcerf
Administratrice de FNE Seine-et-Marne

*CLD : « Réunir des citoyens engagés et des acteurs de la vie économique et sociale pour participer à l'action publique et imaginer le PNR de demain, c'est le principe du conseil local de développement »

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter