En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies

Contactez-nousRSSSuivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur Twitter

Concernant la crue de la Seine, des rivières, de leurs affluents et des conséquences …

Certes, l’oscillation météorologique est exceptionnelle il faut se garder de produire immédiatement des assertions hâtives;retenons toutefois que les crues enregistrées précédemment se sont produites pendant les premiers mois de l’année et pas à la fin du mois de mai …

Crue de la Seine a Paris 3 juin 2016 S Christian WEISSCrue de la Seine a Paris 3 juin 2016 E Christian WEISS

Crue de la Seine a Paris 3 juin 2016 M Christian WEISS

 

 

 

 

 

 

Conséquences de l’altération de la morphologie d’un cours d’eau
75 % du réseau hydrographique francilien, les têtes de bassin versant, sont constituées de rus, de ruisseaux et d’aubettes qui représentent l’arborescence en amont des rivières et du fleuve Seine.
Le remembrement des parcelles agricoles, réalisé sans étude d’impact, a bouleversé cette architecture paysagère et ces écosystèmes qui concourraient à ce que les flux pluviaux demeurent laminaires, grâce à la présence de mares en chapelets et de petits marais qui les jouxtaient et qui favorisaient l’infiltration de ces excédents pluviaux vers les nappes phréatiques et leur stockage dans les marais, véritables tampons aquatiques.

Crue de la Seine et du Loing Seine Aval 77 B 2 juin 2016

Crue de la Seine et du Loing Seine Aval 77 2 juin 2016 Christian WEISSCrue de la Seine Boucles de Seine Moisson 78 Christian WEISS

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, la plupart des ruisseaux ont été transformés en « fossés de drainage » par les gestionnaires des surfaces agricoles, ce qui favorise les écoulements torrentiels, sans parler des impacts sur la biodiversité. Le lobby de l’agriculture industrielle poursuit pourtant cette politique environnementale aveugle, en prétendant que ces ruisseaux n’en sont pas, mais qu’ils font partie de l’aménagement agricole, et de ce fait ne doivent pas être soumis à la Loi sur l’Eau et aux préconisations du Grenelle de l’Environnement (bandes enherbées épuratrices des intrants et des pesticides …).
Cette minorité d’exploitants agricoles continue de polluer les nappes phréatiques, d’empoisonner l’air (38 pesticides jusque dans l’atmosphère parisienne), accélère l’érosion de la biodiversité en milieu rural et est en partie responsable des facteurs aggravant les inondations.

Christian WEISS
Chargé de mission Eau
FNE Ile-de-France

Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com