En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies

Contactez-nousRSSSuivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur Twitter
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

Des centaines de végétaux et des serres de travail ont déjà été détruits pour une extension du stade de tennis Roland Garros.etat actuel fin 2016

L'audience de jugement au fond sur le bien-fondé des héritiers Formigé à défendre l'intégrité de l'œuvre architecturale et paysagère de leur ancêtre a conclu le 3 novembre dernier que les arrière-petites-filles de l'architecte n'avaient pas « qualité à agir ». Elles ont été condamnées à payer 40 000 euros de dédommagement, une somme ahurissante, du jamais vu!

Un passage en force très violent

Alors que les avocats de la Fédération Française de Tennis (FFT) ne cessent de dire dans leurs requêtes que l'œuvre de M. Formigé est respectée et qu'il n'y a pas atteinte à son intégrité et au droit moral de son créateur, les juges du TGI déclarent que « Formigé n'a pas fait œuvre de création relevant du droit moral » !

Venant après la douche froide du Conseil d'État du 3 octobre, le message est clair : Vous les citoyens de ce pays, comment osez-vous vous opposer aux géants que sont la FFT et la ville de Paris !

Cette longue série de combats pour la défense de la nature, du bois de Boulogne, et de la création architecturale n'est pas terminée, elle a connu des hauts et des bas, elle démontre le fossé qui se creuse entre les attentes de la population et la justice de ce pays.

Prendre au sérieux les projets alternatifs

A cela s'ajoute que cette extension n'est pas nécessaire pour les futurs jeux olympiques de 2024, que les fédérations de tennis régionales demandent la disposition d'un territoire bien plus ample, qui ne peut donc se créer sur le bois de Boulogne.

Cerise sur le gâteau, l'extension a minima est possible en couvrant l'autoroute de Normandie, comme cela a été fait par la couverture du périphérique pour le Parc des Princes.

La notion d'intérêt général dans notre pays a besoin d'être réformée afin de prendre en considération la somme des intérêts des individus touchés par un projet comme c'est le cas dans les pays anglo-saxons. Depuis six ans que le combat associatif dure, il n'est pas près de s'arrêter !

C'est avec l'affaire du Triangle de Gonesse, le « Notre Dame des Landes » des Franciliens.

Le contexte pré-électoral est propice pour ne pas lâcher le morceau !

Paris Nature Environnement
FNE Ile-de-France

LIAISON

LIAISON 176 Page 01

Dernière Edition

REPONDEZ A L'ENQUETE

j agis pour la qualite de l air DRIEE 1

qualité de l'air

BROCHURE FNE ILE-DE-FRANCE

brochureFNEIDF2015

PLAQUETTE CUI-CAE

CUI CAECréer un poste

Go to top
JSN Boot template designed by JoomlaShine.com